Aujourd’hui, 60 % de la mortalité mondiale est liée aux maladies chroniques, et non plus aux maladies infectieuses. Cela suppose de changer l’organisation de nos politiques de santé en mettant en place une véritable politique de bien-être.



A découvrir sur Expressions :