L’hôpital public va mal. Avec la concurrence accrue entre les établissements de santé depuis le passage à la tarification à l’acte, le manque d’effectifs et la vétusté des bâtiments, les conditions ne sont pas réunies pour assurer un service public de santé de qualité et appréhender l’explosion des maladies chroniques liées à notre environnement. Hakim Bécheur, chef de service dans un hôpital parisien et auteur de Colère blanche à l’hôpital répond à Expressions.


« Le droit à la santé est un préalable
à l’exercice de tous les autres droits »


« La concurrence entre hôpitaux

provoque du stress et du burn out chez les soignants »


« Les maladies chroniques ont

pris le pas sur les maladies infectieuses »


A découvrir sur Expressions